actu02

Rencontre entre deux générations

 

Le mardi 5 novembre 2019, les jeunes du Service d’Accrochage Scolaire de Seraing (S.A.S.) ont rencontré la logopède et l’ergothérapeute de la maison de repos « Eglantine » de Seraing. Ils donnent leur avis.

La logopède nous a expliqué que son travail consiste à réapprendre aux personnes âgées à parler correctement et à déglutir convenablement. L’ergothérapeute enseigne les gestes du quotidien afin rendre les pensionnaires les plus autonomes possible.
En plus de cela, l’équipe de la maison de repos organise une multitude d’activités comme le marché de Noël, des petit-déjeuner, des spectacles, des ateliers culinaires ou manuels.

 

 

 MR 2

 


Lors de notre rencontre avec Marie-Julie (ergothérapeute) et Emilie (logopède), nous avons pu discuter de l’organisation de la maison de repos ainsi que des pensionnaires. Elles nous ont parlé des diverses maladies que l’on pouvait rencontrer en maison de repos, comme entre autres la démence.

Quand nous sommes entrés la première fois dans la résidence « Eglantine », nous avons été impressionnés par le nombre de pensionnaires présents. Ils venaient de finir leur repas dans la salle à manger. Certains avaient des comportements que nous n’avons pas l’habitude de voir et d’autres somnolaient sur leur chaise. Grâce aux personnes qui nous ont reçues et à qui nous avons pu poser toutes nos questions, nous avons été rassurés.

Cette première approche de la maison de repos fait partie d’un projet construit tout au long de l’année. En effet, avec le S.A.S., nous allons y retourner une fois par mois afin de réaliser des activités avec les pensionnaires qui le souhaitent et qui en sont capables. L’objectif est, pour nous, de découvrir un environnement nouveau, de dépasser nos craintes, de nous ouvrir l’esprit sur les différences et surtout de partager des choses simples avec des personnes d’un autre âge. Pour les pensionnaires, nous espérons leur apporter du réconfort en leur donnant du temps et de l’importance.

 

 

 

Manon et Clara

 

 

OXFAM et commerce équitable

 

Le 26 novembre 2019 en après-midi, les jeunes du Service d’Accrochage Scolaire Compas Format de Seraing se sont rendus au magasin Oxfam de Liège pour parler du commerce équitable et du réchauffement climatique. Les jeunes ont pu participer à une animation réalisée par une personne bénévole de l’organisation.

 

 

oxfam 1

 

 

Dès le début de la journée, nous avons découvert ce qu’était OXFAM et le commerce équitable grâce à un petit déjeuner composé de produits issus du commerce équitable et à une activité réalisée au sein du S.A.S. Compas Format de Seraing. Cette matinée a soulevé plusieurs questions.

Lors de la visite du magasin OXFAM, nous avons réalisé un petit jeu sur le chocolat afin de comprendre l’importance du commerce équitable pour les agriculteurs des pays du sud (Afrique, Asie, Amérique du Sud, etc.). Par la suite, nous avons pu poser toutes les questions que nous avions préparées.

Grâce à cela, nous avons pu échanger sur les priorités du commerce équitable ; la transparence de l’organisation OXFAM en ce qui concerne les subsides et les recettes des magasins ; le logo « Fair Trade » ; la relation existant entre le commerce traditionnel et le réchauffement climatique. De plus, une question a été soulevée : que pouvons-nous mettre en place à notre échelle pour tenter d’atténuer le problème ? Chaque jeune a cité une action telle que : ne pas jeter les déchets n’importe où ; manger moins de viande afin de diminuer l’élevage intensif ; éviter les emballages ; réfléchir à son mode de consommation, etc.

Le but de cette activité est de nous faire découvrir la notion du commerce équitable et que l’on se rende compte de l’importance de notre contribution à celui-ci. Ce mode de consommation met en valeur les petits producteurs et l’importance de les rémunérer de façon juste.

Nous avons également découvert le magasin OXFAM qui vend des produits alimentaires issus du commerce équitable, des produits ménagers ainsi que de l’artisanat. Les produits vendus sont sélectionnés par un comité de chez OXFAM qui se rend dans les pays du sud et qui vérifie que la fabrication se déroule selon les valeurs du commerce équitable.

Grâce à cette prise de conscience, nous allons en parler autour de nous et essayer de regarder davantage les produits issus du commerce équitable.

Kiara et Eryne

 

 

A la découverte de la culture

 

 

 

Culture 1

 

 

Voulant susciter la curiosité des jeunes face à la culture, l’équipe du Service d’Accrochage Scolaire Compas Format de Seraing souhaite faire découvrir des lieux culturels de la région liégeoise aux jeunes du service.
Dans la lignée d’ouverture d’esprit, les jeunes du SAS Compas Format de Seraing participent à un « rallye culturel » organisé par l’équipe éducative du service. En effet, durant le premier trimestre de l’année scolaire, les jeunes ont eu la chance de visiter des salles emblématiques liégeoisescomme l’Opéra Royal de Wallonie, l’Orchestre Philarmonique Royal de Liège ainsi que le Théâtre de Liège. Lors de ces visites, les jeunes ont eu la chance d’apercevoir l’envers du décor en découvrant les coulisses, les loges ainsi que les différentes salles de répétition.
A l’opéra, suite à la visite du bâtiment, nous avons assisté à la répétition de « Orphée et Eurydice ». Ce fut la première fois que les jeunes entraient en contact avec ce genre de spectacle. Ils ont tout d’abord été impressionnés par la salle et par tous les détails architecturaux. Même si de l’avis général, ils ne se sentent pas proches de ce type de représentations, ils étaient néanmoins heureux d’avoir découvert un monde qui leur était inconnu.

A l’Orchestre Philarmonique Royal de Liège, les élèves ont pu assisté à la répétition du spectacle « Le lac des cygnes » destiné au jeune public et ont enchaîné par une visite des lieux. Lors de ce spectacle, l’orchestre s’est associé à des acteurs afin que cela soit accessible aux plus petits. Cette association a d’abord surpris les jeunes puis cela leur a permis de mettre du sens sur les mélodies jouées.

Au théâtre de Liège, les jeunes ont découvert les métiers de l’ombre relatifs au théâtre. Une exposition sur les costumes était présente ce qui a permis de mettre l’accent surles heures de travail à réaliser afin de créer une pièce de théâtre. La visite de la toute nouvelle salle de spectacle récemment rénovée a impressionné les jeunes. En effet, la scène est en contrebas par rapport aux gradins qui sont eux-mêmes autoportants. Par la suite, les élèves assisteront à la pièce de théâtre « Frankenstein ».

 

 

 

 

Rencontre avec les personnes atteintes d’un handicap

cesahm logo

 

Le jeudi 19 novembre 2019, les jeunes du service d’accrochage scolaire de Seraing (S.A.S) ont rencontré l’éducatrice du CESAHM de Seraingqui est un centre éducatif et social pour adultes handicapés mentaux.
Le CESAHM est un service accueillant des personnes atteintes d’un handicap mental qui a pour mission de permettre aux bénéficiaires de se réaliser en tant qu’adultes et citoyens à part entière. Pour ce faire, de nombreuses activités sont mises en place par l’équipe.

L’éducatrice du CESAHM a pour travail de promouvoir l’autonomie des bénéficiaires, en donnantdes outils comme des pictogrammes pour les recettes, des images pour le rangement, etc. De plus, l’éducatriceréalise des activités et des projets selon les envies des usagers qui prendront vie tous les mardis après-midi.
Quand nous sommes arrivés à l’ASBL, nous étions un peu stressés et nous avions des appréhensions. En effet, pour la plupart d’entre nous, c’était la première fois que nous rencontrions ce public. Nos craintesse sont envolées lorsque nous nous sommes rendus compte que les images que nous avions ne correspondaient pas à la réalité. Nous avons pu poser toutes nos questions à l’éducatrice présente ainsi qu’à plusieurs bénéficiaires. Cela nous a permis de découvrir leur quotidien, leurs difficultés et leurs facilités.
Par la suite, nous réaliserons des activités avec les usagers une fois par mois. Nous participerons avec eux à des ateliers culinaires, des ateliers « bois », des séances de gymnastique ou de relaxation, nous irons dans un refuge pour chast ou à une séance d’hypothérapie.
Nous ressortons de cette visite avec un sentiment assez positif car nous avons été touchés par certaines personnes qui sont venues facilement vers nous et cela nous a permis de découvrir un autre monde. Nous avons apprécié le centre et la façon dont le personnel s’occupe et considère les personnes handicapées.
                                                                                                                                       Clara, Manon et Kiara

 

 

agenda02

newsletter

Please wait