idÃes actions tranche de opt

 

Cécile PETIT, cofondatrice bénévole de l’association sérésienne IDEES ACTIONS
Le grand tournant, c'est-à-dire ma prise de conscience plus aigüe de la nécessité d'opérer des changements de comportement, est survenu autour de la personne d'Alain HUBERT.
Après avoir assisté à une de ses conférences sur le changement climatique et l'urgente nécessité d'abandonner toutes les énergies fossiles, j'ai emprunté quelques-uns de ses livres à la bibliothèque. La lecture de son journal de bord d'une de ses dernières traversées de l'Arctique était particulièrement édifiante quant à la rapidité avec laquelle les changements se produisent. C'est à peu près l'époque à laquelle il y a eu la réalisation du projet de "sa" Station Princesse Elisabeth. Station à laquelle j'ai très modestement contribué et que j'ai pu visiter lors de sa courte exposition à Tours & Taxis avant son grand voyage vers l'Antarctique.
Depuis, la motivation de m'impliquer plus activement dans ma transition n'a jamais faibli, au contraire.
Etant déjà attentive à un certain nombre de choses - des achats alimentaires plutôt locaux et de saison, achats équitables systématiques pour certains produits (café, chocolat, bananes), achats d'ordinateurs d'occasion chez Oxfam, le vinaigre à la place d'adoucissant pour le linge, un composte pour mon nouveau petit jardin, tri minutieux des déchets etc -, ce fut très naturellement que j'ai commencé à chercher d'autres informations pour réduire - à ma mesure - l'impact de mon comportement sur la planète.
Au fil de mes recherches, j'ai découvert le blog de Raffa http://raffa.grandmenage.info/ Le vinaigre, le bicarbonate et le savon noir ont remplacé les produits de nettoyage, l'eau de javel a été définitivement bannie de la maison. Ce fut ensuite le tour de la lessive et j'ai découvert les GAC (Groupement d'Achat Collectif), les SEL (Service d'Echange Local), les Incroyables Comestibles, les potagers partagés, ... Je me suis rendue dans mes 1ers Repair Café, situés à Liège, car il n'y en avait pas à Seraing. Parce que oui, c'est franchement râlant lorsqu'un appareil tombe en passe juste au-delà des 2 années de garantie légale et j'étais bien motivée à participer à ce mouvement citoyen né en Hollande à l'arrière des cafés. D'où le nom : "Repair" en anglais pour réparation et café... vous savez pourquoi maintenant :)

Au fil de mon cheminement, j'ai croisé Anne - guide-nature - et Catherine – ancienne Conseillère communale - deux Sérésiennes impliquées depuis bien plus longtemps que moi dans le respect de la nature. Et c'est assez naturellement, qu'ensemble, nous avons décidé d'unir nos motivations et nos énergies pour créer le groupe "Idées-Actions": pas de blabla, des actes !
Mes 2 premiers objectifs étaient l'organisation d'un premier "Petit déjeuner Oxfam" à Seraing et le lancement d'un "Repair Café". J'ai eu la chance qu'elles me suivent ! C'est donc le 9 Octobre 2016 qu'ont eu lieu ces 2 premières activités à la Maison de la Laïcité. "Idées-Actions" était bel et bien né et cela, sans trop de réunions ;)
Depuis, nous continuons sur notre lancée : le 3e Petit déjeuner Oxfam est en route pour novembre 2018 et les 3 Repair café de la prochaine saison sont en cours de programmation !

Outre ces 2 activités, Idées-Actions a participé le 25 juin 2017 à la Chaîne humaine pour la fermeture de Tihange 2 et Doel 3, participe également à "Seraing ville propre" et a encore d'autres projets dans ses cartons. Comme, par exemple, la promotion de la mobilité douce via la réhabilitation des sentiers.

Une initiative comme Via Seraing est bien nécessaire pour fédérer toutes les activités qui renforcent les liens sociaux. Car, si seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

Seraing est bel et bien entré en transition et rien ne l'arrêtera !

agenda02

newsletter

Please wait