actu02

logo boite à trucsBonjour à toutes et tous,

Pour le vendredi 9 novembre c'est le tricot et le crochet pour les amateurs. Nous avons un grand stocks de laine à votre disposition.

Venez échanger vos expériences et vos connaissances dans la convivialité et la bonne humeur et pourquoi pas autour d'une bonne tasse de café. Nous espérons vous y voir nombreux.

logo cine club

Une femme, Simin, foulard lâche pôsé négligemment, vient réclamer un divorce et le droit d'amener sa fille de 11 ans, arrangement que son époux Nader lui refuse. La justice déboute l'épouse qui part habiter seule ailleurs.

Incapable de s'occuper de son vieux père atteint de la maladie d'Alzheimer, Nader doit engager une aide-soignante. Il embauche une mère de famille dans le besoin, qui accepte ce job sans l'accord de son mari, chômeur dépressif, violent, conservateur. Elle laisse un moment le vieux sans surveillance. Licenciée, elle revient sonner chez son employeur pour être payée de ses heures de travail. Nader, prétextant qu'elle a manqué à ses devoirs, refuse de la dédommager, la repousse sur le palier. Elle tombe dans l'escalier. Elle dépose une plainte. Nader, dit-elle, l'aurait violentée et aurait provoqué une fausse couche.

D'un affrontement privé, ce film d' Asghar Farhadi saute à un conflit social, donnant à son propos une portée beaucoup plus générale, éminemment politique.

De quelle "séparation" s'agit-il ? Du divorce, ô combien prégnant, entre classe aisée et classe populaire, entre traditions (superstitions, règles islamiques) et modernité (bourgeoisie, désirs d'émancipation). La femme séparée, revenue soutenir un mari dont elle espère un retour de flamme conjugale, va tenter de négocier avec la femme voilée qui, de son côté, se débat entre mari revanchard et fidélité aux préceptes du Coran.

Avec Leila Hatami, Pevman Moadi, Shahab Hosseini

logo formanimRevoici la période de notre Marché du monde !

A l'affiche de cette édition 2012 : Mousta LARGO avec son spectacle « D'une rive à l'autre » adressé tant aux adultes qu'aux enfants.formanim

L'entrée est gratuite ... qu'on se le dise !

Le programme complet se trouve sur l'affiche ci-dessous.

Invitez vos amis, voisins, cousins, frères, sœurs, ...

Si vous voulez déguster les buffets du monde en soirée (15€ pour les adultes, 8€ pour les -12 ans), il vaut mieux réserver soit au 0473/81.90.89. soit sur l'adresse mail formanim@belgacom.net

Au plaisir de nous rencontrer, dans une ambiance aux couleurs et aux saveurs du monde dans sa diversité !

logo-via-seraing

 

 

Vi'a Seraing tient à remercier tous les participants au projet "Un été à Seraing".  Ce sont vos photos qui vont alimenter notre diaporama jusque fin décembre 2012.

L'heureux gagnant d'un appareil photo est  Gauthier Michaux, habitant de Boncelles.  Il nous a fait parvenir quelques photos du passage du Tour de France à Seraing.  Pour rappel, le gagnant a été désigné par tirage au sort !!

logo sel sereinCe lundi 19 novembre, le SEL SEREIN accueillera les nouveaux inscrits lors d'une réunion mensuelle un peu plus festive car tous les membres sont invités à amener une dizaine d'objets à s'échanger (jouets et petits cadeaux de fin d'année). Rendez-vous à 19H rue Collard Trouillet 23.

Infos et inscription auprès de Marie au 0476/33.00.40 ou par mail à selserein@gmail.com

logo cine clubGrand prix du jury à la Mostra de Venise 2011, ce film de Emmanuele Criales nous emmène au coeur d'un drame politique.

Sur une petite île au large de la Sicile, à proximité de l'Afrique, une famille de pêcheurs décide de louer la maison aux touristes. Un jour, ils sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l'interdiction des autorités locales. Les autres familles de pêcheurs se confrontent sur l'attitude à tenir : faut-il les dénoncer pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?

Avec Leila Hatami, Pevman Moadi, Shahab Hosseini

logo enéo

L'UCP devient énéo

Après s'être appelé successivement Union nationale chrétienne des pensionnés (1956), Union chrétienne des pensionnés (1974) puis UCP, mouvement social des aînés (2001), le mouvement est devenu, le jour de son congrès programmé ce 20 septembre : Énéo.

Ce nouveau nom court et facile à retenir s'inscrit dans la continuité. Toujours guidé par ses valeurs fondamentales empreintes d'actions citoyennes et collectives, éclairé par la solidarité et la justice, d'inspiration mutualiste et chrétienne, Énéo réaffirme en effet l'identité profonde du mouvement social de tous les aînés, fort d'environ 40.000 membres.

Concrètement, le mouvement reste basé sur le respect, la solidarité, l'engagement volontaire et citoyen, l'ouverture et la tolérance, la démocratie participative, le dialogue intergénérationnel et interculturel. Il poursuit ses interpellations politiques, ses projets et activités par et pour les plus de 50 ans : animations sportives, conférences, excursions, voyages... La porte du mouvement reste ouverte aux initiatives des volontaires.

Mais pourquoi changer de nom ? « Le monde bouge, vite, très vite, même ! Il était devenu nécessaire et urgent, pour un mouvement comme le nôtre, de réunir toutes les valeurs qui nous caractérisent dans un seul nom, court, bref, qui se retient facilement et qui laisse place à l'imagination ! », explique un animateur du Mouvement. Contrairement à « UCP », Énéo n'est pas un acronyme, c'est un nom, dans lequel le Mouvement veut faire entendre des mots clés pour lui : 'aînés', 'énergie', 'engagement', 'nouvelle vie', 'ouverture'...

Un nouveau site est en cours de réalisation, vous pourrez le visiter prochainement à l'adresse www.eneo.be

 

 logo UCP

En Régime démocratique, la politique essaie de concilier les intérêts divergents qui mettent à mal ( parfois ) le corps social.

On pourrait comprendre que la jeunesse et autres citoyens ne soient que fort peu attirés par la politique telle qu'elle est appliquée dans nos pays de droit.

Le régime dictatorial parait, à certains, dans sa simplicité apparente, plus efficace.

Ces régimes ont des objectifs simples et se servent de moyens radicaux pour les atteindre

ex : suppression physique ou politique de toutes oppositions, de ce fait cela simplifie la vie politique et supprime ce que certains appellent « Les stériles querelles » de la démocratie .

Il faut reconnaître aux dictatures une grande habileté à choisir des objectifs simples qui peuvent difficilement être critiqués.

La démocratie essaie d'apporter aujourd'hui la satisfaction de vivre au plus grand nombre possible.

Ceux qui la critiquent s'aperçoivent que le régime « FORT » les a manipulés et qu'ils ont été utilisés soit à des fins personnelles,soit pour de mauvaises causes .

Mais il est trop tard. Le régime est installé avec tout son appareil répressif qui empêche toute possibilité de révolte !

Mais il est difficile de faire comprendre aux citoyens qui ont toujours vécu dans le confort physique et moral de nos démocraties, ce qu'est la dictature.

Il n'est pas possible qu'un régime qui est basé sur la force ne l'utilise jamais qu'à bon escient !

Les démocraties sont sans défense face aux régimes dictatoriaux , le pouvoir doit y tenir compte des désirs de l'électeur. Celui-ci, d'habitude , ne pense qu'à court terme et rejette toute mesure qui suppose des sacrifices dans l'immédiat.

L'homme est par nature plus soucieux de jouir des biens de ce monde que de s'imposer des sacrifices pour les conserver.

La dictature reposant sur la force peut prendre des mesures impopulaires et avoir des objectifs à long terme se basant sur des sacrifices dans l'immédiat.

Elle tend au bonheur d'une minorité par le plus grand nombre !

CONCLUSION : Oui la démocratie a beaucoup de défauts mais ATTENTION à ceux qui ne pensent qu'à la détruire .

C'est le seul régime qui leur permet de lutter contre lui,tout en restant dans la légalité et sans être menacé dans leur intégrité d'homme tant sur le plan physique que moral.

A l'aube d'échéances électorales , le devoir de tous citoyens est de VOTER !!!! et de choisir des personnes dignes qui nous représenteront sans esprit intéressé.

« LA LIBERTE ne vaut à nos yeux que lors qu'elle nous est ravie. »

Sous toute ses formes ,c'est le bien le plus précieux.

Comme corollaire,elle implique le respect scrupuleux de la pensée et de la liberté d'autrui.

Jules Haegelsteens

LA DEMOCRATIE EST UNE VICTOIRE DE LA SOCIETE POLITIQUE SUR ELLE MEME. ( JULES ROMAIN )

logo ciepDébat politique ouvert à tous dans le cadre des élections communales 2012

Mardi 2 octobre - 19H30 - Maison des Travailleurs de Seraing, rue de Colard Trouillet 23

Seraing – Cité de demain ! Le vaste chantier de requalification urbaine est en marche ! Comme d'autres acteurs locaux, nous saluons la mise sur pied d'une démarche audacieuse visant à donner un nouveau souffle à la ville et à ses citoyens.

L'ampleur du projet peut aussi susciter des questions et des inquiétudes. Il ne s'agit pas d'arrêter un train en marche, mais, en tant que mouvement social, nos préoccupations portent essentiellement sur les conséquences possibles de ce plan pour la population locale, des profits (ou pas) pour les habitants.

Les élections communales sont un moment propice pour approfondir et apprécier les options des partis politiques en place autour de ces différentes questions :

Quels emplois dans quelles entreprises ? Quelles sont les chances de réussir l'implantation d'entreprises nouvelles ? Y a-t-il de l'emploi pour les serésiens à la clé ? Faut-il prévoir des formations pour favoriser l'accès à l'emploi ? Y a-t-il une place pour des initiatives d'économie sociale ?

Quels logements pour quels habitants ? Quel impact sur les prix des loyers ou d'acquisition d'un logement ? Quelles mesures d'encadrement et, plus globalement, quelle politique de logement public ?

Quelles politiques sociales pour quels quartiers ? Y a-t-il des conséquences en matière d'accès et de création d'équipements collectifs : les crèches, la garde d'enfants en bas âge ou les initiatives en faveur des personnes âgées ? Sans oublier les questions liées à l'enseignement, et plus particulièrement les écoles de devoirs et les activités extrascolaires.

logo cine club

Romance, drame, comédie, ce film de Michel Hazanavicius nous emmène dans le cinéma d’Hollywood en 1927.

Georges Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L’arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l’oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va , elle, être propulsée au firmament des stars.

 

Ce film raconte l’histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l’orgueil et l’argent peuvent être autant d’obstacles à leur histoire d’amour. Le film nous émerveille de bout en bout en faisant revivre avec une précision diabolique le cinéma hollywoodien des années 20.

Avec Jean Dujardin, Bérénice Béjo, John Goodman, James Cromwell.

Carte de membre obligatoire : 2 €

Prix des places :

- générale : 3 €

- pensionné : 2,5 €

-étudiant : 2 €

logo coopérative des patientsLe jeudi 19 avril à 19 h avait lieu une nouvelle soirée débat sur le thème du rôle des parents dans l'éducation des enfants

Eric de l'ASBL Question Santé Bruxelles a ouvert le débat en mettant en évidence le décalage entre l'image stéréotypée de la mère au foyer qui s'occupe des enfants et le père qui revient du travail et la situation des familles actuelles.

En effet, la société occidentale à beaucoup évolué : beaucoup de femmes travaillent et les deux parents prennent en charge l'éducation des enfants. La situation des familles recomposées, monoparentales suite à un divorce ou un deuil modifie le rôle de parent. Le travail a pris une place envahissante mais pour s'occuper d'un « tout-petit », le congé de parentalité reste encore demandé majoritairement par les femmes (86%) car les hommes pensent plus à leur carrière ainsi qu'à la pression de l'employeur et le regard des collègues.

Qu'en est-il de l'égalité entre les femmes et les hommes. Les jouets proposés aux enfants sont toujours sexistes : les poupées pour les filles et les armes pour les garçons. L'enjeu est pourtant de permettre aux enfants de comprendre le fonctionnement de la société.

L'éducation des enfants qui revient en premier lieu aux parents est aussi influencé par les médias. La télévision nous montre souvent l'enfant-roi, surtout dans les publicités. Les enfants deviennent adultes de plus en plus tard et ne quittent le foyer que quand cela les arrangent. Les parents sont utilisés comme des béquilles. Le film Tanguy en est une parfaite illustration.

Chacun des participants à la soirée a donné son point de vue mais nous étions en majorité des à l'âge d'être grand-parents et nous avons échangé notre expérience de vie.

logo centre culturelUne initiative de Monsieur Jean-Louis DELMOTTE, Echevin de la Culture et de la Jeunesse, et l'a.s.b.l. « LEONARDO DA VINCI » au Centre Culturel de Seraing

Cette exposition documentaire présente un parcours chronologique de la genèse des camps, du processus concentrationnaire, de la mise en oeuvre du génocide jusqu'à la découverte des horreurs du nazisme.

« Les nazis ont persécuté certaines personnes pour ce qu'elles ont fait, d'autres pour ce qu'elles ont refusé de faire, d'autres encore pour ce qu'elles étaient, et d'autres enfin pour le simple fait d'être. »

John Conway

expo genocide1

Exposition réalisée par l'« Institut des Vétérans – Institut National des Invalides de Guerre – Anciens Combattants et Victimes de Guerre »

Ouverture du mardi au vendredi de 10 à 18h !! Excepté le lundi 7 et les week-ends !!

RENSEIGNEMENTS :

Service de la Culture et de la Jeunesse Esplanade de la Mairie 1 à 4102 SERAING (OUGREE)

Tél. 04/330.85.20 – 04/330.85.26 – 04/330.85.29

culture@seraing.be

logo centre culturel

Pour assurer son Salut, Sophia ARAM, chroniqueuse de la matinale et du Fou du roi de FRANCE INTER, s'est convertie aux trois grandes religions monothéistes.

Elle nous promène dans le monde délirant de la foi. Un monde dans lequel Dieu est le chef de l'homme et l'homme est le chef de la femme.

De la création à l'apocalypse, Sophia revisite les textes en s'interrogeant librement : Moïse avait-il inventé le premier IPAD ? Jésus est-il mort du tétanos ? Peut-on embrasser son mari s'il a mangé du saucisson ?

Convaincue que la religion est d'abord une véritable tragédie pour l'humanité, elle l'a considère également comme un très bon sujet de spectacle... comique.

Tous les ingrédients sont réunis.

Il y a des prédicateurs racontant des histoires à dormir debout, des personnages fantastiques dotés de supers pouvoirs et des gens pour faire semblant d'y croire.

Nous déconseillons ce spectacle aux personnes plaçant leur foi au dessus de leur sens de l'humour.

Après des études d'anthropologie, Sophia Aram fait ses débuts à la télévision avec Arthur dans « Les enfants de la télé », intervient sur les matinales de NRJ, de Europe 2.

Elle écrit son premier spectacle seule en scène intitulé « Du plomb dans la tête ». Ce one woman show est un triomphe. Saluée par la critique, elle reçoit de nombreuses récompenses.

SOPHIA ARAM 4 Franck Gangemi BR

Après avoir sillonné les routes de France et sorti un DVD, Sophia et son acolyte Benoît Cambillard se sont lancés un nouveau défi, un nouveau spectacle intitulé « Crise de foi » présenté pour la première fois au Théâtre des Béliers lors du festival d'Avignon 2010.

A partir de 10 ans.

http://www.sophia-aram.com/

Auteurs et mise en scène : Sophia Aram et Benoit Cambillard

Interprète : Sophia Aram

Musique : Raphaël Elig

Lumières : Julien Barrillet

Entrée : 20 €

logo cine clubAprès une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza remonte par hasard dans ses filets, un cochon tombé d’un cargo. Bien décidé à se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d’essayer de le vendre afin d’améliorer son existence.


Ce film de Sylvain Estibal, aborde le conflit israélo-palestinien avec humour et dérision.
Avec Sasson Gabal, Khalifa Natour

Conditions générales
Carte de membre obligatoire pour la saison : 2 €
Entrée générale : 3 € - Pensionné : 2,5 € - Jeune -27 ans : 2 €

logo vivre solidaire asblBonjour à tous,

Voici quelques nouvelles du service social Vivre Solidaire

via son "p’tit courant d’air" (petit journal d’informations)

que vous découvrirez en cliquant sur la pièce jointe.

 

Bonne lecture (pièce jointe)

 

logo arebsL'AREBS porte actuellement un nouveau projet en partenariat avec le FOREM : « Et pourquoi pas indépendant ? ».

Ce projet s'adresse aux demandeurs d'emploi âgés de 18 à 25 ans, souvent fraîchement diplômés, qui pourraient s'intéresser au métier d'indépendant, dans quelque domaine que ce soit.flyers-et-pourquoi-pas-independant

« Et pourquoi pas indépendant ? », c'est 176 heures de formation, réparties du 17/09 au 21/12. Au programme : rencontre d'indépendants installés, séminaires, création d'une mini entreprise et stage chez un entrepreneur. Au terme de ces différentes activités, les participants auront évalué leur goût pour le métier et décideront peut-être, à leur tour, de se lancer dans la création de leur propre entreprise.

Les séminaires se dérouleront à l'AREBS, Quai Louva 21 à Seraing.

La formation est gratuite, les candidats recevront 1€ brut de l'heure, les frais de déplacement leur seront défrayés.

Une seule condition d'accès : être un demandeur d'emploi âgé de 18 à 25 ans.

Infos et inscription : 04/385 95 20 ou MDehon@arebs.be


      

logo vivre solidaire asblL'asbl Vivre Solidaire remet le couvert et vous convie à son souper 2012

Le vendredi 28 septembre à partir de 19h

En dessous de l'église du Val Potet, rue de la Résistance à Seraing

 

Plus d'infos 

Renlogo télé servicedez-vous le 20 octobre dès 18h30 à Seraing à l'auditorium de l'école polytechnique.

Didier Boclinville, l'humoriste liégeois bien connu, présentera son spectacle "Remise en Forme(s)", satire musclée coécrite et mise en scène par Marc Andréini.

 

Le spectacle est au profit de l'ASBL Télé Service. Les bénéfices permettrons de poursuivre nos activités pour les plus démunis.

Infos et réservations : GSM 0479/30 58 56  -  Tél 04/338 02 61 WWW.didierboclinville.be

logo sing a song

Danse : Classique et Psychomotricité danse à partir de 2 ½ ans.

Modern Jazz à partir de 5 ans.

Hip Hop à partir de 6 ans.

Piano de variété et Guitare à partir de 6 ans. (Complets)

Chant, Théâtre (expression scénique) à partir de 6 ans, Ados et Adultes.

Sing a song a.s.b.l.

Direction : Christian Pastore

www.sing-a-song.be

Email info@sing-a-song.be